Violence de genre

Violences de genre

La publication au Bulletin officiel du décret du 31 mars relatif aux violences de genre permet de continuer à lutter contre ces actes. Ainsi, les services d’assistance et de protection des victimes de violence de genre sont qualifiés de « services essentiels », ce qui signifie qu’ils peuvent continuer à fonctionner et que leurs personnels sont autorisés à se déplacer, en respectant les consignes sanitaires. Les services d’assistance en ligne ou de conseil juridique dématérialisé se poursuivent également. Par ailleurs, les administrations publiques doivent continuer à fournir les logements ou hébergements habituels (centres d’accueil, appartements…), y compris des logements touristiques, pour accueillir les personnes victimes de violence qui doivent quitter leur domicile pour des raisons de sécurité, avec leurs enfants. Le texte prévoit également que les fonds du Pacte contre la violence de genre devront aller de préférence au financement de ces mesures, ainsi qu’à des programmes de prévention et d’appui aux victimes.

Pour rappel, conseillez à ces victimes qui vous appelleraient de faire le 016 pour joindre le service d’assistance et de protection des victimes de violence de genre. Elle peuvent également faire le 112 pour appeler les secours. Pour une écoute thérapeutique, rappeler-leur de consulter le site internet du consulat :

https://barcelone.consulfrance.org/Informations-pour-les-personnes-se-retrouvant-dans-une-situation-sociale

A noter qu’en Espagne, les pharmacies font office de relai entre les services d’aides aux victimes et ces dernières.

publié le 08/04/2020

haut de la page