Les déjeuners d’entrepreneurs du Consul honoraire de France à Majorque

Les déjeuners d’entrepreneurs du Consul honoraire de France à Majorque : 5 années de rapprochement franco-majorquin

Le restaurant de l’école hôtelière de l’université des Baléares a accueilli vendredi 24 novembre le traditionnel déjeuner d’entrepreneurs créé en 2012 à l’initiative de Michel Magnier, consul honoraire de France à Majorque depuis novembre 1993.
Actuellement, plus de 500 personnes (ils étaient 5 lors du premier repas, il y a 5 ans !), essentiellement des entrepreneurs et des cadres, reçoivent l’invitation adressée par ses soins chaque mois.
En moyenne, 60 d’entre eux participent à chacun de ces déjeuners. Nos amis espagnols le désirant peuvent bien entendu être, de la même façon, incorporés à ces rencontres.

Encourager les rencontres professionnelles

Ces déjeuners qui facilitent les échanges entre les différents partenaires économiques de l’île ont aussi permis d’identifier les principaux secteurs ou domaines économiques privilégiés par les Français cherchant à investir sur Majorque. Par ailleurs, au travers des invités et des médias couvrant ces rencontres, ils donnent une plus grande visibilité à la présence française dans l’économie de l’île et affirment notre volonté de participer de façon active à son essor.
Année après année, Michel Magnier s’emploie ainsi à renforcer les liens amicaux entre la France et les autorités des Baléares.

Des invités toujours prestigieux

Mettant à profit son carnet d’adresses, notre consul honoraire invite à chaque déjeuner une personnalité (du secteur public ou privé) susceptible de donner une vision approfondie du tissu économique, politique, culturel et social au sens large de l’archipel.

La plupart des notables de Majorque y ont assisté : Francina Armengol, actuelle présidente du Govern Balear, José Hila, avant-dernier maire de Palma, des politiciens mais aussi des médecins, des avocats, le chef de la police locale, des intellectuels comme Román Piña Homs, agrégé d’Histoire du droit de la IUB et auteur d’un essai sur la psychologie collective des Baléares « Ser de los nuestros » ou Fernando Schwartz écrivain et diplomate, entre autres.

JPEG

Ce sont deux invités exceptionnels qui ont honoré de leurs présences les plus de 60 convives de ce jour : Mme Samantha Cazebonne, Députée de la 5ème circonscription des Français de l’Étranger (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco) et M. Cyril Piquemal, consul de France à Barcelone depuis septembre 2017.
À leur table, déjeunaient aussi M. François Cornu, nouveau proviseur du Lycée Français de Palma et M. Stéphane Brohard, représentant de la Piaf Majorque, la plateforme d’informations et d’accompagnement des francophones de Majorque créé en novembre 2016.

D’autres personnalités locales de la culture française étaient également présentes comme Mme Florence Tricoire, directrice de l’Alliance française de Palma et Mme Christiane Perrot de Présence française aux Baléares.

Rôles des autorités consulaires et du député pour la communauté des expatriés français

M. Cyril Piquemal a particulièrement insisté sur le rôle des autorités consulaires en déclarant : « Nous ne sommes pas là pour vous soutenir mais pour vous accompagner, par exemple pour la construction d’un nouveau lycée ou pour la création de partenariats dans différents domaines comme le nautisme ou l’hôtellerie ».
Il nous a dit être conscient que toutes les démarches pour les expatriés des Baléares sont plus compliquées de par l’insularité et c’est sur ce point précis que Mme Samantha Cazebonne a débuté son intervention.

Elle nous a fait part de sa volonté de faciliter toutes les démarches administratives, comme les renouvellements de carte d’identité et de passeport, grâce au dispositif mobile itinérant entre les différentes villes de sa circonscription ou la généralisation du numérique en dématérialisant les démarches.

Mme Cazebonne a défini son rôle de député clairement : contrôler l’action du gouvernement et être le porte-parole des Français de l’étranger.
Pour cela, elle a besoin que chacun d’entre nous lui fasse remonter les interrogations et les demandes qui sont les nôtres à travers ses représentants, la permanence sur l’île qui ouvrira prochainement mais aussi les réseaux sociaux continuellement mis à jour par son équipe comme la newsletter et la page Facebook.

Notre député siège à la commission des affaires étrangères, au conseil d’administration de l’AEFE et de la Mission laïque française. Elle est consciente de la nécessité d’implanter des réformes pour pouvoir maintenir le système éducatif français à l’étranger et compte bien y jouer un rôle actif.

Déjà, lorsqu’elle était proviseure du Lycée français de Palma et qu’elle a dû faire face à une situation difficile, son leitmotiv était « je ne ferai jamais de promesses sans être sûre de les tenir ». La pose prochaine de la première pierre du futur lycée français au mois de janvier 2018 est une preuve de sa volonté d’obtenir des résultats concrets.
À ce sujet, elle a associé notre consul honoraire au succès de ces futurs bâtiments pour le lycée, reconnaissant avec gratitude le rôle majeur qu’il a joué auprès de la mairie de Palma pour l’obtention d’un terrain.

Des exemples à suivre

Le nombre « in crescendo » de compatriotes désireux de s’inscrire à ces déjeuners témoigne de leur soutien à cette initiative qui, en fin de compte, leur permet un contact direct avec d’autres entrepreneurs susceptibles de vouloir nouer des relations d’affaires mais aussi d’échanger des expériences vécues et de partager par conséquent des informations essentielles pour leurs entreprises.

La Piaf Majorque s’associe activement à ces initiatives en ayant créé, il y a près d’un an, des apéros dînatoires une fois par mois. Ces rencontres conviviales sont une aubaine pour tous, professionnels et individuels, permettant de passer un excellent moment, de se retrouver entre connaissances ou en tisser de nouvelles. La dernière en date, le 10 novembre 2017, a réuni près d’une centaine de personnes sur la terrasse panoramique du Llaut Palace. Un succès incontestable !

Cette plateforme offre une mine de conseils pratiques et d’informations sur Majorque, avec pour objectif de devenir le nouveau point de rendez-vous en ligne des francophones expatriés sur l’île ou souhaitant s’y installer. Avec plus de 3700 abonnés à sa page Facebook, elle s’affirme comme une référence majeure pour la communauté francophone.

Des exemples à suivre dans toutes les circonscriptions comme l’a souligné Mme Cazebonne en concluant son discours.

publié le 21/02/2018

haut de la page